Leur bureau ? Les pistes

 

Zoom sur 6 pros du domaine skiable

PONCET_PORTRAITS_WEB3

Nicolas PONCET

Pisteur maitre-chien avalanche

Nicolas et Nawak forment le duo emblématique du domaine skiable. Pisteur maitre-chien avalanche pour l’un, chien d’avalanche pour l’autre. Depuis 2 ans et demi, il fait équipe avec ce chien de travail, un flat coat river qu’il a accueilli à l’âge de deux mois et demi. Nawak accompagne toute la journée Nicolas sur le terrain (sécurisation et balisage des pistes, permanences du poste de secours, entraînement DVA, etc.). Le rôle de Nawak ? Retrouver les victimes enfouies sous une avalanche. Après deux ans de formation, et le dernier stage d’avalanche sur glacier validé à l’automne 2018, Nawak est fin prêt à secourir des vies sur le domaine des Carroz mais aussi dans d’autres stations, habilité à sauter dans l’hélico ; le duo étant référent à l’échelle du département de la Haute-Savoie. Et quand il n’est pas pisteur, Nicolas est aussi volontaire à la caserne de pompiers des Carroz.

Les pisteurs aux Carroz : 15 pisteurs saisonniers + 3 régulatrices secours + 3 agents polyvalents (Cellule course + Snow Park)

SIEGA_PORTRAITS_WEB5

Damien SIEGA

Chef du damage ET pisteur

Peu commun d’être à la fois chef du damage et pisteur/adjoint au chef des pistes ! C’est pourtant la double casquette de Damien, un homme-clé du domaine skiable. Le matin à 8h30, il coordonne les ouvertures des pistes ; en journée, il patrouille sur le domaine skiable où 17h30 venu, il retrouve ensuite son équipe de dameurs. Sur le terrain toute la journée, il a repéré l’état de la neige et peut ainsi transmettre à son équipe les consignes, avec toujours un œil sur la météo ; départ à 18h et rentrée vers 1h du matin, ensemble pour les 9 dameurs. Entretenir et bichonner les 100 hectares du domaine, exposés au soleil et aux aléas du climat, requiert de l’expertise ; le plan de damage s’adapte ainsi chaque jour pour garantir aux skieurs la même qualité de neige. Un savoir-faire, doublé d’une passion pour ces dameurs qui connaissent chacun par cœur leur secteur ; des jeunes passionnés, formés aux Carroz, équipés de machines à la pointe : sans doute l’explication d’une reconnaissance dans le milieu.  « Quand on finit le boulot on veut prendre les skis et y aller » conclut Damien.

Dameurs : 9 saisonniers et 2 permanents dont Damien

Présentation du métier et des machines, chaque jeudi à 18h ; animation ouverte au public avec l’équipe de damage

ROIRON_PORTRAITS_WEB6

Nicolas ROIRON

Chef d’exploitation, le plus jeune de France

Aujourd’hui, à 28 ans, Nicolas est le plus jeune chef d’exploitation de France. Il faut avouer que le passionné est né aux pieds de remontées mécaniques ; qu’il connait par cœur. Défiez-le : en voyant une photo, il vous donne le nom de n’importe quelle installation dans toutes les stations des Alpes. Son rôle depuis 3 ans ? Mobilisé à la fois sur exploitation et la maintenance, il s’assure de la satisfaction des clients sur le domaine skiable et du bon fonctionnement des remontées mécaniques, qui représentent 4 millions de passage l’hiver, tout en coordonnant les équipes. Vérifier le bon état de marche des 4 télésièges, 5 téléskis, 3 tapis roulants et de la télécabine, anticiper en gérant les aléas techniques et climatiques, animer les équipes : tel est le quotidien de Nicolas. Impensable pour l’hyper réactif de bloquer les flux sur le domaine skiable. Sur le volet règlementaire, il assure le contrôle des installations, garant de la sécurité des skieurs qui montent à bord. Il est aussi l’intermédiaire entre Les Carroz et le ministère des transports. Enfin, l’été il est mobilisé les nouveaux projets, la rénovation du parc et l’installation de nouvelles remontées.

Sur le domaine :

49 personnes dont 38 saisonniers, 3 saisonniers contrôleurs, 8 techniciens à l’année

120 travaillent en tout à la SOREMAC*, société d’exploitation des Remontées Mécaniques et du domaine skiable des Carroz.

RUBIN_PORTRAITS_WEB4

Cathy RUBIN

Conductrice de télésiège

Cathy s’occupe de l’un des télésièges des Carroz, l’emblématique des Molliets, au départ de Carroz 1500. Son bureau est là-haut, à l’arrivée avec vue à 360°. Le matin, après avoir fait les vérifications d’usage, elle se tient prête à accueillir les skieurs ; jusqu’à 3000 dans la journée qu’elle aide à descendre du télésiège et accompagne sur les consignes de sécurité à respecter. Par tout tant Cathy est fidèle au poste, et ce depuis 3 ans !

Remontées mécaniques : 1 télécabine, 3 tapis roulants (hors jardin des neiges), 4 télésièges, 5 téléskis

ALLAMAND_PORTRAITS_WEB

Christian ALLAMAND

Entraineur et président du ski club

Entré au Ski club des Carroz alors qu’il avait 6 ans au début des années 70, il ne l’a jamais quitté. Il en est même aujourd’hui le président. Fasciné par la compétition, il intègre le comité Mont-Blanc à 16 ans puis se dirige vers le monitorat. Diplôme en poche, il devient entraineur, parce que chez ce passionné, transmettre est viscéral ; il a d’ailleurs appris à skier aux 6 entraineurs du club actuels ! Son rôle ? Gestion des plannings d’entraînements, organisation de courses fédérales ou championnats (20 la saison dernière), coordination des traçages du stade d’entraînement, et formation des graines de champions. Ils sont aujourd’hui 100 skieurs alpins et 30 snowboardeurs à venir jusqu’à 5 jours par semaine aux entrainements ; soit en moyenne 200h dans l’hiver sur les skis ou leur snowboard. De quoi susciter des vocations, à l’image d’Evan Klufts actuellement en équipe de France Junior ; la fierté du club qui fête cette année ses 80 ans. Un anniversaire fêté « en cœur » avec l’ensemble des acteurs de la station lors du ski show. Club formateur des moniteurs et pisteurs, le ski club des Carroz est un vivier de passionnés, à l’image de Christian.

BULOZ_PORTRAITS_WEB2

Olivier BULOZ

Moniteur et directeur de l’ESF des Carroz

Le chef d’orchestre de l’enseignement du ski aux Carroz, c’est Olivier. Dès 9h et à chaque départ de cours, il assure l’accueil et l’orientation des skieurs (jusqu’à 2200 par jour) vers les moniteurs, au nombre de 150 lors du pic de saison en février. Ancien moniteur de ski, il est toujours prêt à chausser les skis pour acheminer les retardataires jusqu’à leur cours ou escorter ceux qui écourtent leur leçon. Hormis les fonctions administratives, il assure le développement de l’école ; avec en première ligne, l’ouverture d’autres cours débutants (10 cours pour 1 expert aux Carroz), la dématérialisation de la réservation des cours (90% sur le web désormais) et la création de nos nouvelles offres (week-ends et initiation ski de rando par exemple).