Être chèvre et aimer ça !

chevrerie-les-carroz

Qui n’a jamais rêvé de tout quitter et de recommencer une nouvelle vie ? Vivre sur un bateau, faire le tour du monde, déménager à l’étranger, ouvrir un club de plongée, changer de métier, devenir agriculteur et élever son troupeau… Heureusement pour nous et pour nos papilles, Laetitia s’est lancée dans l’aventure !

Le trésor de Laëtitia ? Ses 65 biquettes élevées à la Chèvrerie de la Pierre à Laya, située sur une large plaine à 980m d’altitude, juste en dessous des Carroz.
Tout le lait de ses chèvres alpines est transformé en fromages, yaourts ou savons.

Mais … Pas si vite ! Retour en arrière sur les motivations et les coulisses d’une reconversion professionnelle, et surtout d’un changement de vie radical.

 

 

La nouvelle vie de Laetitia

Laëtitia commence par travailler dans la vallée, en tant que commerciale dans le secteur de l’industrie. Epuisée par tous ses déplacements, elle a des envies d’autre chose, de stabilité et décide de changer de vie en 2011. Son projet se tourne vers le terroir et la production de fromage. Cependant, tout reste à faire… Et pourtant la motivation est là : se créer une nouvelle vie avec des valeurs saines ; cumuler l’amour des animaux et la proximité avec la nature ; fabriquer et vendre ses propres produits ; et faire partager son nouveau métier pour donner des idées à ceux qui rêveraient de nouvelles aventures…

Après avoir trouvé un terrain, passé les diplômes nécessaires, construit la ferme, accueilli les premières chèvres, donné le biberon aux premiers cabris, vendu les premiers fromages : voici comment est née la Chèvrerie de la Pierre à Laya en 2016, au terme de 5 années d’attente, d’abnégation et de travail acharné.

Aujourd’hui, Laetitia est heureuse de vivre « en respectant nos valeurs, même si nous avons choisi une voie qui n’est pas de tout repos, nous sommes conscients des enjeux et très heureux de vivre cette aventure ! ».

 

caillage

Les expériences de la Chèvrerie…

Lorsque vous franchirez les portes de la Chèvrerie, la première pensée à votre esprit sera le plaisir de bientôt déguster le fameux galet frais, demi-sec ou sec, la tomme, la raclette de chèvre ou encore le fromage blanc de chèvre.

C’est aussi l’occasion de découvrir le « Catelu » – appellation cocasse des habitants des Carroz – pour lequel Laetitia a reçu un prix « Fermier d’or » en 2018.

La Chèvrerie propose également des visites de la ferme ou des goûters pédagogiques en saison… Autant d’expériences exclusives qui vous attendent en ce lieu d’exception.

Accès possible en voiture, à l’entrée d’Arâches (2km des Carroz).

Un sentier pédestre balisé passe non loin de là, alors pas de bêêêêêêtises : prévoyez une halte gourmande lors de votre randonnée !

Bonne découverte !